Contre la répression anti-syndicale : soutien à notre camarade Gwenn de Sud éducation 28 !

Gwenn est directrice d’une école à Châteaudun. Syndiquée à SUD éducation, elle milite pour la réhabilitation de son école REP en compagnie de ses collègues avec le soutien des parents d’élèves.

Aujourd’hui l’administration de l’Éducation nationale engage des poursuites disciplinaires contre notre camarade pour s’être mobilisée en défense de l’école publique, l’accusant d’avoir participé à la mobilisation et d’avoir communiqué des documents pourtant publics.

Il est clair pour SUD éducation qu’il s’agit une nouvelle fois, après Bobigny en école comme en collège, Melle, Bordeaux, d’une nouvelle tentative de répression anti-syndicale qui vise les militant-e-s de SUD éducation, en première ligne dans la construction des mobilisations d’opposition aux réformes de destruction du service public d’éducation voulues par le ministre Blanquer.

SUD éducation apporte tout son soutien à Gwenn et exige l’abandon de cette procédure disciplinaire. SUD éducation exige l’abandon de toutes les procédures disciplinaires en cours contre les personnels mobilisés.

SUD éducation appelle les personnels à se joindre aux initiatives prises localement, et en premier lieu par le rassemblement de soutien le 28 avril à 14:00 devant la DSDEN à Chartres au moment de la consultation du dossier administratif, puis de nouveau le 5 mai à 10h lors de l’entretien disciplinaire prévu à la DSDEN.