Communiqué fédéral

Stop à la casse de l’éducation nationale de la maternelle à l’université ! Nouvelle journée de grève le 15 avril !

Les manifestations du 10 avril à Paris et sur l’ensemble du territoire ont démontré une fois de plus la résistance des lycéens, des enseignants et des parents d’élèves aux suppressions de postes annoncées, à la généralisation des bacs pro en 3 ans entraînant la suppression des BEP et à l’instauration d’une politique éducative toujours plus réactionnaire.

En Ile-de-France, l’AG des établissements en lutte et l’intersyndicale second degré CGT, CNT, FO, SNES, Sud-éducation, créent les conditions d’une nouvelle journée de grève et de manifestation le 15 avril.

Pour Sud éducation qui appelle aussi le premier degré, c’est une nouvelle étape de mobilisation pour faire du 15 avril un moment de convergence pour touTEs, personnels, élèves et parents d’élèves !

A l’école primaire, les nouveaux programmes sont actés dans les nouvelles éditions de manuels, les stages de remise à niveau sont en place actuellement, les 2 heures de « soutien » seront programmés officiellement la semaine prochaine.

Dans le second degré où la mobilisation dure depuis parfois plusieurs semaines avec une présence massive des lycéenNEs, les heures sup annoncées imposeront aux profs au moins trois heures de cours en plus avec des suppressions d’options. Les lycées professionnels oscillent entre opacité quant à la rentrée 2008 et annonces de fermeture de classes de BEP.

L’entrée dans les zones des vacances de printemps ne doit pas freiner notre détermination mais nous donner les moyens de préparer la riposte dans les établissements et écoles. Le gouvernement est en train de faire passer en force ses réformes nuisibles à notre conception de l’école.

Maintenons la pression en poursuivant les actions partout où nous sommes en capacité de le faire !
A la rentrée, c’est touTEs ensemble qu’il faudra s’organiser ! Faisons converger nos revendications dans le cadre d’un mouvement de grève intercatégoriel.

Mots-clés