MOBILISATION INTERSYNDICALE LE 15 NOVEMBRE

Révision programmée des statuts des profs : URGENCE Signez la pétition + Manif le 15 nov. à 14h30, Sèvres-Babylone pour porter les signatures

Alerte à tous les collègues !
Un projet de décret ministériel menace nos obligations de service en remettant en cause le statut de 1950 !
Retrait de ce projet !

Pétition statut des profs

Un avant projet de décret ministériel a été publié. Cet avant projet menace clairement d’aggraver nos obligations de service :

- des services partagés sur plusieurs communes, des compléments de service hors discipline, déjà mis en place pour certains collègues, sont institutionnalisés.
- les enseignants ayant dans leur service 8 heures dans des classes ou groupes de moins de 20 élèves auront une majoration d’une heure
- remise en cause de l’heure de première chaire, des heures de laboratoire, de cabinet d’histoire géographie, de chorale etc
- « incitation » à la bivalence (pour raison de service) ou par des primes (mentions complémentaires)

Projet ministériel révision des statuts de 1950

Ces modifications affichent la volonté du ministère d’une économie budgétaire de 3 600 ETP (Equivalent Temps Plein) dans le cadre de la LOLF (Loi Organique relative aux Lois de Finances).

Le décret du 25 mai 50 garantit le statut national des professeurs de l’enseignement secondaire ! Les modifications prévues par le ministère visent à supprimer les garanties statutaires pour tous les corps !
Ce que veut le ministère, c’est développer la précarisation et la déréglementation pour tous, c’est pouvoir affecter sur un groupe d’établissements et non plus sur un établissement, c’est diminuer le pouvoir d’achat et accroître la charge de travail des enseignants.
La réécriture prévue du décret de 50, comme toutes les attaques anti-statutaires, sont une nouvelle dégradation de nos missions et de la qualité de notre enseignement dont les élèves seront les premières victimes.

Les syndicats académiques soussignés s’ adressent au Ministre de l’Education Nationale :

Nous exigeons :

- la définition des obligations de service en maxima hebdomadaires,
- l’enseignement dans la discipline de recrutement,
- le maintien de la définition et l’attribution actuelles des heures de décharges statutaires (pondérations STS et CPGE, 1ère chaire, laboratoire, cabinet, UNSS, chorale...) en décharge effective de service.
- l’extension de ces décharges statutaires à toutes les catégories de personnel du second degré

Ce projet de décret doit être retiré ; les postes nécessaires doivent être créés !

Ouverture de négociations sur les revendications :
postes, salaires, conditions d’exercice, baisse du temps de travail.

MANIF LE 15 NOVEMBRE A PARIS, 14H30, SEVRES-BABYLONE

Appel manif 5 nov.06