Commission fédérale formation initiale et continue des personnels

QUESTIONNAIRE FICP Proposé par SUD Education Yvelines (78) à toutes les structures

La démarche

Il s’agit de soumettre à toutes les structures un questionnaire sur la formation initiale et continue des personnels afin d’avoir une première idée de l’état de la réflexion au sein de notre fédération. Ce questionnaire n’est pas exhaustif et aspire à susciter des propositions, des réactions, des compléments permettant d’avoir une idée aussi claire que possible des positions diverses et des axes de travail à développer. Les structures peuvent indiquer différentes positions au sein de leur syndicat.

La date de retour

Elle doit être fixée par un CF. Il serait en revanche souhaitable que la synthèse du questionnaire puisse être présentée à un CF suivant, et que la date limite de réponse soit donc au moins une semaine avant la date du CF concerné.

Le cadre

La question ne nous parait pas se résumer à des questions techniques de modalités d’organisation : elle engage les enjeux du système éducatif. En effet, il s’agit avant tout de déterminer quelle mission la société doit assigner aux équipes éducatives pour envisager ensuite les meilleures modalités de formation permettant de répondre à ces exigences, dans le respect de nos valeurs communes. Le questionnaire s’eFforce donc de poser des questions de fond d’abord, puis des questions plus techniques.

Divergences et critiques

Ce questionnaire s’entend comme un outil ouvert de travail, et ne présume aucunement des réponses souhaitables. Il tente de couvrir tous les points soulevés ci et là sur ce thème, afin que la réflexion fédérale sur le sujet puisse avancer de manière informée. Des structures peuvent très bien trouver que les présupposés de certaines questions ne sont pas pertinents : il est alors précieux que ces critiques (constructives) soient formulées.

Organisation de la commission

SUD Education Yvelines (78) voit dans ces questions des axes intéressants de dynamique positive, à côté des luttes et des actions qui caractérisent notre identité face aux attaques du pouvoir capitaliste. C’est pourquoi notre structure s’est proposée, depuis le Congrès de Lorient (2003) pour animer cette commission.

En revanche, SUD Education 78 ne prétend à aucune autorité particulière sur la question, ni prérogative : il s’agit bien d’un pur rôle d’organisation, qui aspire à la participation la plus large possible des membres de SUD Education, notamment par un travail transparent via courriers électroniques.

Une liste personnelle de contacts e-mails intéressés a été établie lors du Congrès, et pourrait être complétée. Sinon, les initiatives de la commission sont répercutées par e-mail auprès de la fédération et de toutes les structures. La commission doit rendre des comptes au Conseil Fédéral de son travail.

Contact : Vincent Smith, SUD Education Yvelines (78) - 19 rue de Girardin, 78540 Vernouillet

tel : 01 30 06 03 42 / 06 76 97 23 15 ; mél : vincent.smith@wanadoo.fr


[les réponses peuvent être développées directement sur document informatique après la question ou sur des feuilles à part (papier) en indiquant bien le numéro de la question lorsqu’il n’y a pas la place sur le formulaire - PRECISEZ LORSQUE DES REPONSE FAISAIENT L’OBJET D’AVIS PARTAGES AU SEIN DE VOTRE STRUCTURE, DANS QUELLES PROPORTIONS, ET SELON QUELS ARGUMENTS]

A- PRINCIPES GENERAUX

Comment réagissez-vous à ces affirmations ? :

1- SUD Education considère qu’aucun personnel éducatif ne doit exercer sans formation. Celle-ci doit être considérée comme un droit pour tout lauréat de concours et tout précaire après intégration.


2- SUD Education considère que la communauté éducative dans un établissement scolaire ne se réduit pas aux enseignants et que tous les personnels y exerçant doivent être formés dans cet esprit de mission éducative collective solidaire.


3- SUD Education considère que la formation des personnels doit absolument éviter l’infantilisation, et donc permettre aux personnels formés de construire leur pratique personnelle pour répondre aux objectifs communs plutôt que de formater leur pratique selon un moule normatif unique imposé par la hiérarchie.


4- SUD Education défend l’autonomie des IUFM par rapport aux inspecteurs, dans un cadre de contenus et d’objectifs de formation définis nationalement.


5- SUD Education considère que la formation initiale doit à la fois permettre de prendre le temps de réfléchir à son métier et multiplier des expériences pratiques.


6- La Formation doit intégrer la mutualisation des pratiques, et favoriser réflexions et productions d’écrits des personnels engagés dans l’innovation pédagogique (décharges, heures sup’ , bonifications indiciaires...)

____________

7- La formation doit se faire sur temps de travail et non en plus.

____________

8- D’autres idées de principes généraux qui doivent être défendus par SUD Education :

____________

B- Les IUFM et la formation initiale

9- Pensez-vous qu’une réforme des IUFM soit nécessaire ?

O oui O non ____________

10- La formation initiale doit-elle être plus longue qu’une seule année ? Si oui, comment faudrait-il répartir stage pratique et heures de formation sur 2 (ou +) années ?

O oui O non ____________

11- Que pensez-vous des décharges à plein temps des formateurs IUFM ?

O oui O non ____________

12- Comment doivent être recrutés et formés les formateurs et intervenants IUFM ? Par qui ?


13- Les formateurs IUFM devraient-ils avoir une formation obligatoire de sciences sociales appliquées au domaine de l’éducation et des apprentissages ?

O oui O non ____________

14- Quel doit être le rôle des collectifs pédagogiques (ICEM, GFEN, CEPI, Francas, CEMEA, CRAP, etc.) dans la formation ?


15- Les formateurs IUFM pour le primaire doivent-ils prioritairement venir du primaire (idem pour le secondaire) ?

O oui O non ____________

16- Quel devrait être le rôle du conseiller pédagogique ?


17- Comment inciter davantage de profs à être conseillers pédagogiques ? Sur quels critères devrait se faire le recrutement ?

O oui O non ____________

18- Les conseillers pédagogiques devraient-ils être partiellement déchargés ? (si oui, dans quelle proportion ?)

O oui O non ____________

19- Quel devrait être le temps de pratique des professeurs stagiaires devant les élèves ?

O oui O non ____________

20- Les professeurs stagiaires devraient-ils avoir moins d’heures d’IUFM pendant leur année de stage ?

O oui O non ____________

21- Le nombre d’heures de cours devant des élèves des professeurs stagiaires devrait-il être plus progressif, en augmentant sur plusieurs années ?

O oui O non ____________

22- Faut-il préserver la rédaction d’un mémoire professionnel pendant l’année de stage ?

O oui O non ____________

23- Faut-il diversifier davantage les intervenants pendant l’année de stage ?

O oui O non ____________

24- Faut-il développer des stages dans le primaire pour les enseignants du secondaire (et vice-versa), des stages dans les lycées professionnels pour les enseignants de collèges, etc., afin que chacun ait une connaissance plus précise et concrète du système scolaire et des attentes à chaque niveau ?

O oui O non ____________

25- Faudrait-il que les professeurs stagiaires se rendent davantage dans les classes de collègues plus expérimentés ?

O oui O non ____________

26- Faut-il que les stagiaires bénéficient de davantage de visites de conseil pendant leurs stages sur le terrain ?

O oui O non ____________

27- Faut-il présenter davantage de pratiques expérimentales ou de pédagogies nouvelles pendant l’année de stage ? (précisez)

O oui O non ____________

28- Doit-il y avoir plus de conférences pluridisciplinaires inter-degrés pendant l’année de stage ?

O oui O non ____________

29- Comment préparer davantage les professeurs stagiaires IUFM au travail d’équipe entre les différents personnels et partenaires de la communauté éducative ?


30- Comment prendre en compte l’avis des professeurs stagiaires sur la formation qu’ils reçoivent pendant l’année de stage ?


31- Faut-il remettre en cause la « validation » ouvrant à titularisation des professeurs stagiaires à la fin de leur première année de stage ?

O oui O non ____________

32- Quelles autres formes d’évaluation pourrait-il y avoir pendant la période de formation initiale ?

____________

33- Comment gérer la non titularisation de professeurs stagiaires ?

____________

34- Autres idées pour améliorer la formation initiale ?


C- LE CONCOURS

35- Faudrait-il remettre en cause le principe du concours pour assurer une meilleure formation initiale ? Si oui, quelle alternative pour assurer un recrutement satisfaisant et juste ?

O oui O non ____________

36- Faudrait-il changer les modalités des concours pour favoriser une meilleure formation initiale ? Si oui, dans quel sens ?

O oui O non ____________

37- Faudrait-il renforcer la connaissance commune du système éducatif dès le concours de recrutement (par exemple en proposant des épreuves de tronc commun CPE/PE/Certifiés/PLP/Agrégés relatives aux grandes questions éducatives, aux courants pédagogiques et à la connaissance du système éducatif) ?

O oui O non ____________

38- Faudrait-il valider l’aptitude d’un candidat à travailler face à une classe avant même qu’il passe le concours ? Si oui, sous quelle forme ?

O oui O non ____________

39- Si le gouvernement tente de mettre en place la bivalence des futurs enseignants de collège et lycée, SUD Education doit-il s’y opposer ? Précisez pourquoi.

O oui O non ____________

D- LA FORMATION CONTINUE

40- Faut-il augmenter les périodes de formation continue auxquelles les personnels ont droit chaque année sur leur temps de travail ? Si oui, dans quelle proportion ?

O oui O non ____________

41- Les stages de formation continue doivent-ils donner lieu à une validation d’acquis ?

O oui O non ____________

42- Des stages de formation continue devraient-ils être obligatoires ? Si oui, sous quelle forme et avec quel enjeu ?

O oui O non ____________

43- La formation continue doit-elle être valorisée en terme de progression de carrière ?

O oui O non ____________

44- La formation continue devrait-elle intégrer la mutualisation des pratiques et favoriser réflexions et productions d’écrits des personnels engagés dans l’innovation pédagogique (décharges, heures sup’ , bonifications indiciaires...)

O oui O non ____________

45- Faut-il évaluer les besoins de stage des personnels ? Si oui, comment et par qui ?

O oui O non ____________

46- Tout au long de leur carrière, les enseignants devraient-ils pouvoir faire appel à des conseillers pédagogiques pour résoudre des problèmes ou réaliser des projets ?

O oui O non ____________

47- La formation continue devrait-elle davantage permettre des changements de carrière voulus (reclassement, reconversion...) ?

O oui O non ____________

48- Des formations-reconversions IUFM devraient-elles permettre des changements de corps (CPE/PE/PLP/Certifiés...) à côté des concours internes/externes et des réaffectations en Commissions Paritaires ?

O oui O non ____________

49- La formation continue devrait-elle également prendre d’autres formes que celle de stages (par exemple, facilités d’achats de certains livres professionnels, etc...) ?

O oui O non ____________

50- Est-il souhaitable de faire participer ensemble à des stages des personnels en formation continue et des personnels en formation initiale ?

O oui O non ____________

51- Quelles autres formations pourrait-on proposer pour la formation continue des personnels ?

____________

E- GRANDS OBJECTIFS

A côté du travail des personnels sur le terrain, on peut se demander si la formation professionnelle pourrait avoir un impact sur des problématiques sociales qui nous paraissent essentielles...

52- Comment la formation des personnels pourrait-elle les aider plus radicalement à participer à la réduction des inégalités sociales ?

____________

53- Comment la formation des personnels pourrait-elle mieux contribuer à contrecarrer la reproduction des élites ?

____________

54- Comment la formation des personnels pourrait-elle leur permettre d’aider plus efficacement les élèves à devenir citoyens ?

____________

55- Comment la formation des personnels pourrait-elle leur permettre de mieux diffuser les luttes contre sexisme, racisme, discrimination, etc... ?

O oui O non ____________

56- La formation des personnels pourrait-elle favoriser plus efficacement l’insertion professionnelle des élèves ? Si oui, comment ?

O oui O non ____________

57- Comment la formation des personnels pourrait-elle les sensibiliser davantage aux questions d’écologie ?


58- A quels autres objectifs la formation des personnels devrait-elle répondre ?


F- CRITIQUE DU QUESTIONNAIRE

59- Des questions de ce questionnaire vous paraissent-elles inappropriées à un travail fédéral de notre syndicat sur la formation initiale et continue des personnels ? Si oui, pourquoi ?

O oui O non ____________

60- Avez-vous d’autres réserves, critiques ou mises en garde à formuler ?

O oui O non ____________

CE QUESTIONNAIRE A-T-IL ETE REMPLI PAR...

O UNE SRUCTURE ?

O UN INDIVIDU ?

(précisez) ____________