Solidaires Unitaires Démocratiques

Pourquoi adhérer à Sud Éducation ?

Pour un autre syndicalisme :

- en pratiquant la rotation des mandats, la limitation des décharges syndicales à une demie au maximum, la révocabilité des mandaté-e-s.
- en garantissant l’indépendance à l’égard des partis politiques.
- en assurant son auto-financement.
- en fonctionnant sur le principe de la démocratie directe : les adhérent-e-s élaborent les positions, déterminent l’orientation et décident l’action, notamment dans le cadre des congrès et des assemblées générales régulières.

· Un syndicat à la fois de lutte et de transformation sociale, dans l’école et dans la société ; un syndicat qui s’oppose résolument au néolibéralisme appliqué à l’école comme aux services publics et à la société toute entière, qui combat la précarité, la flexibilité, l’exploitation et l’exclusion, qui agit pour « une autre société, une autre école ».

· Un syndicat inter-catégoriel, qui rassemble toutes les catégories de personnels des établissements assurant une mission d’éducation (éducation nationale, mais aussi autres ministères, ...) : enseignant-e-s de tous niveaux et personnels administratifs et techniques(ingénieur-e-s, administratifs-ves, technicien-ne-s, ouvrier-re-s, personnels santé, sociaux) de toutes catégories et de tous grades, titulaires et non-titulaires, actifs-ves et retraité-e-s.

· Un syndicat inscrit dans l’interprofessionnel, membre d’une union syndicale (G10-Solidaires) qui réunit de plus en plus de syndicats du public et du privé : SNUI (impôts), SUD PTT, SUD Rail, SUD-Santé, SUD collectivités territoriales, SUD culture, SNJ (journalistes), SUD Banques, SUD Fnac, SUD Energie, etc. Solidaires 78 s’est créé dans les Yvelines à l’occasion du mouvement social de mai 2003.

· Un syndicat qui lutte avec les « sans » : chômeurs-ses et précaires, immigré-e- avec ou sans papiers ; contre le fascisme, le racisme et toute forme de discrimination

· Un syndicat qui s’engage contre la mondialisation capitaliste et libérale, sous toutes ses formes : sommets européens, « mal-bouffe », nucléaire, défense des services publics...

· Un syndicat engagé dans la constitution d’un réseau européen de syndicats qui luttent aussi pour « une autre société et une autre école » : CGT éducation espagnole, UNICOBAS Scuola italienne, SUD Educ Suisse, ... et qui a participé avec eux à plusieurs rencontres et réunions de travail (par exemple à Florence fin 2002)