Campagne contre le remplacement des postes par des heures sup

POUR LUTTER CONTRE LES SUPPRESSIONS DE POSTES, REFUSONS LES HEURES SUP !

Les dotations pour la rentrée prochaine témoignent d’une politique délirante : pour se conformer à la suppression idéologique de toujours plus de fonctionnaires voulue par le président et son gouvernement, l’administration centrale impose aux établissements de faire sauter des postes viables pour les remplacer par des volants d’heures supplémentaires impossibles à absorber. Résistons en refusant ces heures sup ! Pour cela, il suffit d’adapter et de faire signer dans votre établissement la pétition suivante et la remettre à votre chef d’établissement, qui pourra faire valoir que les suppressions de postes prévues ne sont pas applicables...

Pétition - je refuse les heures sup

Nous, personnels enseignants du ____________________________, signataires de cette pétition, déclarons que nous refuserons de faire plus d’une heure supplémentaire dans notre service hebdomadaire de l’année 2008-2009.

Nous considérons :

1.qu’un trop grand nombre d’heures supplémentaires nuit à la qualité de notre travail ;

2.que cela nuit aussi à celle de notre vie privée ;

3.que cela a pour conséquence de supprimer un grand nombre de postes, et qu’à cause de cela beaucoup de jeunes ne peuvent réussir les concours ;

4.que cela empêche nombre de collègues d’avoir un poste fixe, même après plusieurs années d’enseignement.

D’autre part, nous rappelons que, d’après le décret 99-880 du 13 octobre 1999, nous ne sommes contraints d’accepter qu’une seule heure supplémentaire (et non plus 2 comme le prévoyait l’article 3 du 25 mai 1950).

Il nous apparaît donc scandaleux de prévoir autant d’heures supplémentaires dans la DHG de la rentrée 2008, et demandons aux services délégués par le Ministère d’en transformer le plus grand nombre en « heures-postes ».