Politique éducative et sécurité

Moins de paroles démagogiques, plus de respect pour l’école !

Encore une réaction scandaleuse et démagogique du ministre : quand "sanctuarisation" rime surtout avec prison...

Après l’agression à Toulouse, vendredi 15 mai 2009, d’une collègue qui a été poignardée par un élève de 5ème, M. Darcos, dans un grand bruissement médiatique, déclare que la solution est d’installer des portiques de sécurité et plus de caméras de vidéosurveillance dans certains établissements.

L’inanité de la proposition est évidente car le financement sera dur à trouver et, surtout, le personnel de vie scolaire va se transformer en agents de sécurité. Devront-ils aussi fouiller au corps tous les élèves ? La rentrée dans les établissements va prendre quelques heures !!! Prenons garde à ne pas calquer de plus en plus l’école sur le modèle carcéral.

Au lieu du tout-sécuritaire, le ministre devrait plutôt se poser la question du pourquoi de ce geste. Peut-être faudrait-il lui rappeler que la suppression d’adultes (personnels de vie scolaire, médico-sociaux, enseignants...) est l’une des causes principales de cette violence ? Comment, en effet, peut-on assurer un encadrement adéquat des élèves avec les destructions massives de postes effectuées ces dernières années ?

Ce ne sont pas des machines ou des caméras qui règleront les difficultés que rencontrent certains élèves à l’école mais une politique scolaire et sociale beaucoup plus ambitieuse. Au lieu d’accorder des millions aux banques et à de grands groupes, il aurait été plus judicieux « d’investir » dans la jeunesse de ce pays !

Rappelons également que le cas d’un professeur agressé au couteau s’est terminé par la remise en cause professionnelle de la collègue. Il s’agit d’une professeure d’Etampes dans le 91, en décembre 2005, qui a obtenu après deux ans de procédure judiciaire un dédommagement de l’Etat pour l’agression subie. Quelle considération du ministre et de l’Administration en général pour ses agents !

M. le ministre : moins de paroles en l’air et plus de respect pour l’école !