Le n°2 du journal de Sud Éducation 78 est arrivé !

Le nouveau numéro du journal du syndicat sera très bientôt distribué dans les établissements du département, et aux manifestations locales !

Méfiez-vous des syndicalistes ! est de retour !

Au sommaire  :

Pour le télécharger :

"Méfiez-vous des syndicalistes !" Le journal de Sud éducation 78 (n°2)

Édito
Voter utile c’est ... voter la grève !

En une

Quand les démagogues prennent l’école en otage
Parce que notre projet syndical ne se reconnait ni dans l’école d’hier ni dans celle d’aujourd’hui

Écho des luttes :
Loi Rilhac (1er degré)
Grève nationale des AESH

Vie syndicale
Solidaires 78 en congrès

AED
Vies scolaires solidaires

Dossier département
OZE ou comment pourrir la vie des personnels et enseigner aux élèves à ne rien comprendre au numérique ?
C’midy et les accidents de travail
Seine-et-Yvelines numérique : un service public (presque) privatisé ?
Quand des syndicalistes visitent le nouveau collège de Mantes-la-Jolie

Pédagogie
Pédagogies critiques : comprendre et transformer le monde

On se détend
Les Maux Croisés de l’école de Blanquer

Alors, demandez le journal*, diffusez-le, et si vous souhaitez y réagir ou y contribuer, contactez-nous !

Édito : voter utile… c’est voter la grève !

C’est bien au quotidien, dans nos établissements et nos classes, que notre syndicalisme mène inlassablement son combat, aux côtés des personnels, sans autres “échéances” que celles des souffrances et des maltraitances de l’institution, mais surtout des résistances et des combats collectifs – petits ou grands – qui traversent notre secteur.
À l’heure où candidats et candidates rivalisent de démagogie sur les questions scolaires, c’est sur le terrain que nous entendons nous mobiliser pour défendre une école de l’égalité sociale, une école du commun, démocratique et émancipatrice.
Pour que cette école advienne, pour bâtir ensemble une autre société, un autre futur, les travailleurs et les travailleuses de l’éducation ne peuvent compter que sur elles-mêmes et eux-mêmes.
Toujours déterminé·es, nous ne sommes pas démunie·es parce que nous disposons d’outils : notre puissance quand nous créons du collectif, notre combativité dans nos grèves et nos luttes, notre énergie et nos solidarités dans le syndicat.
On voudrait aujourd’hui nous faire croire que ces outils sont devenus obsolètes… pourtant, des mobilisations exemplaires de nos collègues enseignant·es aux États-Unis il y a quelques mois, aux grèves pour une école réellement inclusive à Nantes, Saint-Nazaire où dans le Val-de-Marne, en passant par l’action de collègues contre l’incurie ministérielle face à la pandémie, l’actualité nous renforce dans notre détermination.

Réunissons-nous, organisons-nous, mobilisons-nous à la base…
pour lutter et pour gagner !

P.-S.

*nous contacter sur notre adresse mail pour avoir des exemplaires papiers si nous ne sommes pas passés dans votre établissement en distribuer