Communiqué fédéral

Le lycée technologique, lui aussi, touché de plein fouet par la politique de régression du service public d’éducation

La (contre)réforme du lycée technologique est un rouage supplémentaire d’une machine à supprimer des postes au détriment de la qualité de l’enseignement.

Avec les nouveaux programmes, c’est la mise en œuvre d’un kit de détérioration de l’enseignement :

- Tronc commun conçu pour regrouper des élèves de spécialités différentes

→ des classes plus chargées

- Autonomie des établissements pour l’accompagnement et les heures dédoublées (en baisse drastisque)

→ des inégalités d’un établissement à l’autre et au sein des équipes d’un même établissement.

- Hécatombe horaire des enseignements technologiques qui perdent environ un quart de leurs moyens

→ appauvrissement de la qualité des enseignements et perte de la spécificité de certaines filières

- Apprentissage par la simulation et la modélisation qui remplace la pratique technique

→ apprentissage en décalage par rapport au réel ce qui va démotiver les élèves

→ Au final, cette (contre) réforme annonce la disparition d’un enseignement intermédiaire entre le bac professionnel et le bac général qui a pourtant prouvé son intérêt et sa place dans le système éducatif actuel. De plus, elle va compromettre les poursuites d’études vers des niveaux de techniciens supérieurs.

Pédagogie et Réussite sont bradées au profit des économies budgétaires, le véritable objectif de cette (contre) réforme étant encore et toujours la suppression de postes pour une liquidation programmée du secteur technologique !

Le communiqué au format pdf
La réforme des STI