Grève interprofessionnelle du 29 janvier 2009 - La position de Sud éducation 78

Le 29 janvier : fédérer les énergies pour amplifier les mobilisations

La journée du 29 janvier est une grande occasion pour permettre aux salariés de secteurs très différents de faire converger leurs luttes. Les travailleurs sont attaqués à tous les niveaux, et il est grand temps que s’organise une réponse interprofessionnelle d’ampleur. La réussite de cette journée peut laisser espérer la construction d’un rapport de force déterminant pour rendre aux travailleurs un rôle central dans l’évolution de la société, rôle qui leur est dénié par les autorités.

Une journée isolée n’a jamais permis de renverser un rapport de force. En l’occurrence, la journée du 29 janvier, par son caractère unitaire et interprofessionnel, peut néanmoins faire bouger les choses, affirmer la gravité du mécontentement général, et créer des liens entre des travailleurs qui luttent de manière souvent éclatée. Cela ne peut aucunement être une fin en soi.

C’est pourquoi Sud éducation 78 appelle les organisations syndicales à ne pas se contenter de journées isolées ni de négociations d’appareils, à s’appuyer sur les luttes de terrain des travailleurs et à œuvrer pour donner de l’ampleur aux mobilisations convergentes qui s’affirmeront entre autres le 29 janvier.

TOUS ENSEMBLE POUR LES TRAVAILLEURS !