Appel à la grève pour MARDI 12 FEVRIER au lycée Jean Rostand de Mantes-la-Jolie

Fin de contrats de CEA : le lycée Rostand se mobilise (grève le 12/02/08) Préavis pour tous les personnels des Yvelines le 12/02/08 (voir ci-dessous)

Au lycée Jean Rostand de Mantes-la-Jolie, les personnels se mobilisent au sujet de l’encadrement des élèves ; plusieurs personnes embauchées en contrat de CAE ("Contrat d’accompagnement dans l’emploi", de droit privé) se voient surtout accompagnés vers le chômage au bout de 6 mois pour la plupart, 1 an dans le meilleur des cas. Or le lycée avait déjà perdu 1 poste et demi de surveillant à la rentrée. Le recours aux CAE a permis un temps de faire illusion, mais au bout de 6 mois de travail, des pertsonnels qui ont été formés à leur tâche, qui se sont intégrés aux équipes, sont mis dehors pour des raisons budgétaires, contre toute logique pédagogique. Et en plus, des "problèmes techniques" au centre gestionnaire des CAE ont conduit fin janvier à des retards de salaires (lesquels culminent à 600€ pour 20h/semaine "annualisées", donc avec certaines semaines à 30h pour compenser les vacances). Face à ce bilan désastreux, les personnels du lycée Rostand réunis en AG pour la 2e fois en une semaine ont décidé d’écrire au Recteur pour demander qu’une délégation soit reçue en urgence pour mettre à plat les questions d’encadrement des élèves et de CAE. Les personnels ont sollicité les syndicats représentés localement pour déposer un préavis de grève pour mardi 12 février, ce que Sud éducation 78 et le SNES 78 ont fait.

Ci-dessous, le texte envoyé par les personnels au recteur :

"Monsieur le Recteur,

Les personnels du lycée Jean Rostand, réunis une première fois en AG le jeudi 31 janvier 2008, ont été extrêmement émus de constater que leurs collègues en CAE, ainsi qu’un collègue d’anglais contractuel, n’ont toujours pas été payés. Certains d’entre eux doivent vivre au jour le jour, sur le dernier tout petit salaire touché le 19 décembre. Mme Marsaleix, Proviseure, nous a alors transmis les garanties personnelles que vous avez données concernant un paiement immédiat, et les collègues ont pris acte et assuré normalement leurs cours.

Aujourd’hui mardi 5 février 2008, une AG a constaté que sur 8 personnes concernées, une seule aurait reçu son salaire de janvier. Mme Marsaleix est intervenue pour nous dire que l’ordre de paiement était donc effectif, et que les banques semblaient être désormais responsables du retard, qui devient insupportable pour des personnes déjà fragilisées par un statut très précaire. Pour nous, l’urgence exigeait une prise en compte plus marquée des situations humaines, dont plusieurs éléments concrets choquent les collègues et mériteraient d’être étudiées plus précisément.

Or, la situation des CAE avait déjà fait l’objet d’extrêmes inquiétudes : on nous a annoncé que 4 contrats de CAE vont être supprimés pour des raisons budgétaires dans les mois qui viennent, au bout de 6 mois de travail pour la plupart. Le lycée a déjà perdu un poste et demi de surveillance à la rentrée - postes qui avaient été accordés suite à des problèmes graves. Nous ne pouvons imaginer que l’encadrement des élèves puisse être ainsi démuni, jusqu’au prochain incident grave. Les personnels en CAE se sont bien intégrés à la communauté scolaire et remplissent une tâche indispensable. Il est incompréhensible et préjudiciable à tous que leurs contrats puissent s’interrompre en cours d’année, alors même qu’on leur avait parlé à l’embauche d’au minimum 18 mois par renouvellement de contrats, et que l’établissement a absolument besoin de stabilité.

Face à la gravité de cette situation, les personnels réunis en AG à 13h se sont prononcés à la quasi-unanimité pour une journée de grève mardi prochain, afin de mettre à plat la situation. Ils demandent à ce qu’une délégation soit reçue par vous et puisse discuter de la question des CAE et contractuels dans leur dimension individuelle concrète, mais aussi dans la perspective collective de l’encadrement des élèves dans notre établissement. Les collègues solliciteront donc les syndicats représentés localement (SNES et Sud éducation 78) pour déposer un préavis de grève sur l’établissement pour le mardi 12 février. Les collègues espèrent que d’ici là, un échange constructif aura pu s’établir.

Veuillez agréer, Monsieur le Recteur, nos salutations respectueuses."

Le préavis de grève de Sud éducation 78 :

Préavis de grève - 12 février 2008