Demande d’audience à l’IA sur les RASED

Le Collectif RASED des Yvelines, avec une multitude d’associations et de syndicats dont Sud éducation 78, ont écrit à l’Inspecteur Académique, M. Coignard, pour lui demander des réponses précises à des questions qui concernent l’avenir des RASED. Voici le courrier qui lui a été adressé :

le 12 mars 2010,

Objet : Demande d’audience

Monsieur l’Inspecteur d’Académie,

Un collectif de défense des RASED s’est créé dans les Yvelines en janvier 2009, regroupant des enseignants spécialisés options E, G et psychologues scolaires.
Depuis, le collectif a suivi attentivement l’évolution des réformes concernant les RASED et a régulièrement interpellé les différentes autorités (Ministère, Inspecteur d’Académie, Inspecteurs de l’Education Nationale, élus locaux…) au sujet de l’avenir des aides spécialisées auprès des élèves en difficulté. Il s’est associé aux associations professionnelles, aux associations de parents d’élèves et syndicats présents dans les Yvelines.

A ce jour, dans le cadre de la circulaire 2009-088 du 17/07/09 paru au BO n° 31 du 27 août 2009 et au regard de deux trimestres de fonctionnement dans les RASED, nous nous interrogeons tous, et nous vous soumettons nos principaux questionnements, articulés sur les quatre points suivants :

- Les postes surnuméraires : Quelle est la position administrative de nos collègues surnuméraires depuis janvier 2010, ainsi que l’avenir de ces postes ?

- La disparité d’implantation et de fonctionnement des RASED d’une circonscription à l’autre : une harmonisation est-elle envisagée ?

- La formation : le choix de n’envoyer aucun enseignant en formation pour l’option G ne permet pas le remplacement des départs à la retraite et va entraîner un dysfonctionnement accru des RASED qui ont déjà été fortement affaiblis. Nous sommes donc particulièrement inquiets pour l’avenir des élèves en difficulté d’apprentissage pour lesquels les nouvelles mesures (APE, stages) sont inopérantes. D’autre part, une partie du budget alloué à la formation des enseignants spécialisés sera consacrée à l’option « E’ ». Cette option, n’étant pas présente dans l’article A. du 5-1-2004, JO du 7-1-2004 (MENE0302859A), correspond-elle à l’intitulé « enseignant spécialisé assurant des fonctions d’éducateurs » de l’annexe 1 du B.O.E.N. n° 2004-026 du 10-2-2004 ?
Enfin, quels sont les indicateurs retenus pour définir le nombre de propositions de départs en formation CAPA-SH dans les différentes options ?

- Les postes spécialisés vacants : vont -ils rester au service de l’ASH lors la prochaine carte scolaire ?

Vous comprendrez, Monsieur l’Inspecteur d’Académie, que tous ces sujets nourrissent nos inquiétudes. C’est pourquoi nous sollicitons une audience et espérons des réponses de votre part.

Veuillez agréer, Monsieur l’Inspecteur d’Académie, nos salutations respectueuses.

L’AFPEN, l’AME, l’AREN, le Collectif RASED , la FCPE, la fédération PEEP, le SE-UNSA, le SGEN-CFDT, le SNUDI-FO, le SNUIPP et Sud éducation, des Yvelines.

La lettre à l’IA 78