Comment les élu.e.s FN de Mantes-la-Ville cassent le droit de grève

Le maire FN et ses adjoints se substituent aux grévistes des cantines et garderies à Mantes-la-Ville

Depuis 2014, Mantes-la-Ville (78) est la première commune d’Ile-de-France conquise par le FN. À sa tête, Cyril Nauth, ex-prof de lycée.

Depuis la mi-septembre, les personnels de la mairie sont en grève pour refuser la suppression de 11 jours de congés. La mobilisation est massive, jusqu’à 90 % de grévistes selon la CGT.

La grève a débuté le 21 septembre, jour de mobilisation nationale, avec des rassemblements réguliers sur le parvis de la mairie à 10h30.

Le Maire est ses adjoints FN ont décidé de remplacer les grévistes, en particulier à la garderie et à la cantine. Une véritable attaque contre le droit de grève (qui révèle bien la nature de classe de ce parti anti-syndical) mais aussi une forte inquiétude pour les parents d’élèves dont les enfants ont été confiés à des personnes dont les compétences et les aptitudes sont loin d’être avérées...

Le Parisien a rapporté les propos de Céline Brionne, parent élue à l’école des Hauts Villiers :

« Nos enfants ont été accueillis dans des conditions de sécurité inacceptables et inadaptées. L’adjointe aux affaires scolaires [Mme Geneix, Ndlr] s’est par exemple retrouvée avec quarante-sept enfants de 3 à 5 ans à gérer. Sans compter la qualité des repas servis à la cantine. » Cette mère de famille et d’autres font circuler une pétition pour réclamer « un service de qualité et encadré de façon sécurisée pour les enfants sur le temps du déjeuner. »

On ne peut en effet n’être que choqué, comme les parents mobilisés, de cette prise en main du péri-scolaire par des militants politiques d’extrême droite. Et, en particulier, par la chargée des affaires scolaires et seconde adjointe, Monique Geneix : une élue de 76 ans (la retraite, au FN, on connaît pas trop non plus...), militante intégriste, qui déambule dans les rues de la ville en arborant une croix démesurée (et que l’on retrouve aussi dans les cortèges de Civitas, tenant la banderole de tête aux côtés de Farida Belghoul, l’initiatrice des fameuses "Journées de retrait de l’école").

Grégory Chambat

PS : à l’heure où nous mettons en ligne ce texte, le personnel communal a déposé un préavis de grève qui s’étend jusqu’au 18 décembre minuit « sous toutes formes d’actions », précise la CGT. La mairie a, quant à elle, communiqué sur le fait qu’il n’y aurait plus de substitution aux grévistes...

À lire aussi :

"Vivre et enseigner dans une commune FN, extrait du dossier N’Autre école Extrême droite contre éducation.

Deux articles extraits de la revue N’Autre école n° 5, « Extrême(s) droite(s) contre éducation »

Mantes-la-Ville, chronique de ma ville sous gestion FN

Deux années scolaires avec Robert Ménard

"Mantes-la-Ville : FN au pouvoir, pour les pauvres comme gavroche pas de cantoche !"

Et un billet au lendemain de l’élection du maire FN : « Depuis ce matin, je travaille dans une ville FN » (extrait du livre L’école des réac-publicains, la pédagogie noire du FN et des néo-conservateurs, éd. Libertalia)