Sud éducation 78 appelle à la mobilisation le 2 février 2006

CONTRE LA DEVALORISATION DU TRAVAIL GREVE ET MANIFESTATION UNITAIRE DANS LA FONCTION PUBLIQUE

TOUS EN GREVE LE JEUDI 2 FEVRIER 2006 - Manifestation à Paris à 14h, Place de la République.

Le gouvernement s’acharne à dévaloriser le travail dans le public comme dans le privé :

- Licenciements (même dans le public, des milliers de contractuels n’ont pas été réemployés cette année !) et non remplacement de départs à la retraite
- Multiplication de contrats plus précaires (Derniers exemples : CNE, CPE, ou dans l’Education Nationale, les assistants d’éducation et les CAE...)
- Dégradation des statuts, flexibilité et annualisation (les TOS dans les établissements scolaires en savent quelque chose dans le cadre de la décentralisation)
- Allongement du temps de travail (la journée dite « de solidarité » en est une hypocrite illustration parmi d’autres...)
- Erosion du niveau de vie à cause de la non-compensation de l’inflation dans les salaires, du coût du logement et de l’explosion des prix de l’énergie...
- Dégradation des conditions de travail, sans parler des problèmes récurrents de violences envers les personnels

Dans l’Education Nationale, les seules perspectives annoncées sont une « rationalisation » à la hache des cartes scolaires avec fermetures de classes et suppressions de postes contre l’intérêt des élèves et des personnels, des établissements dépouillés de leur statut ZEP et des moyens correspondants, un renforcement bureaucratique de la pression hiérarchique...

Les tensions sociales et le délitement des liens humains ont beau être criants, le Ministère de l’Education Nationale n’a trouvé comme idée qu’une présence policière dans les établissements.

Ce contexte est INSUPPORTABLE et mérite une réponse ; la grève unitaire du 2 février dans la fonction publique peut être un premier pas dans la construction d’une réplique forte et dans la prise de conscience par le grand public de sa nécessité.

C’est pourquoi Sud éducation 78 s’associe à cette journée et appelle les personnels à se mobiliser massivement en faisant grève et en manifestant.

Tract en ".doc"