Au collège Gustave Courbet de Trappes, l’enseignement n’est manifestement plus prioritaire

Communiqué de Presse

Au collège Gustave Courbet de Trappes,

l’enseignement n’est manifestement plus prioritaire

Personnels enseignants, techniques, administratifs, sociaux, de santé et de vie scolaire, accompagnants d’élèves en situation de handicap du collège Gustave Courbet de Trappes, nous serons en grève à compter du lundi 21 mars 2022.

Les motifs de cette action résident dans l’insuffisance des moyens attribués à notre établissement au titre de la Dotation Horaire Globale (DHG) pour la rentrée 2022, annoncée en ce début d’année par la direction académique.

Cette décision entraînerait la fermeture d’une classe, ce qui veut dire que nos élèves seraient environ 27 élèves par classe à la prochaine rentrée en 4e, chiffre inédit pour notre établissement situé en REP (Réseau d’Education prioritaire).

Nous sommes en désaccord avec le nouveau mode d’attribution des moyens REP, qui en fait perdre le caractère véritablement prioritaire. Nous ne demandons pas des moyens supplémentaires mais le simple maintien des conditions actuelles d’enseignement, déjà contraintes et difficiles dans des zones où les élèves ont particulièrement besoin de l’engagement de tous pour réussir.

A quelques semaines de l’élection présidentielle, la volonté, jamais assumée, de retirer des moyens à des zones pourtant dites prioritaires et l’indifférence générale entourant cette mort programmée des REP ne sont pas acceptables.

Nous nous rassemblerons devant le collège Gustave Courbet, 2 rue Victor Jara (Trappes) le :

lundi 21 mars 2022 à 10h30

et invitons les parents d’élèves, les élus (M. le Maire, Mme la Conseillère départementale, M. le Député, Mme la Ministre de la Ville, précédemment Députée de Trappes), la presse régionale et nationale intéressée par les questions d’éducation et l’avenir de la jeunesse de Trappes, à venir rejoindre ce rassemblement afin d’échanger avec nous sur ces questions qui nous semblent essentielles.

Après plusieurs demandes restées sans réponse depuis le mois de janvier, nous rencontrerons le directeur académique des Yvelines le mardi 22 mars, et déciderons sur la base de cet entretien de la suite que nous donnerons à notre mouvement.

Contact :
gustavecourbetenlutte.trappes@gmail.com