Communiqué fédéral

Appel à lutter dans le premier degré

La fédération Sud Éducation appelle :

1. à refuser d’appliquer les nouveaux programmes qui tournent le dos à 50 ans de recherche pédagogique et sont impossibles à mettre en œuvre avec 2h de classe en moins par semaine.

2. à refuser de mettre en œuvre le dispositif d’aide individualisée qui ne tient compte ni des rythmes de l’enfant ni de ceux des enseignants et qui servent de prétexte à la disparition des réseaux d’aide spécialisée ( les 60 h seront utilisées pour la concertation pédagogique, notamment).

3. à refuser de faire passer les évaluations nationales CE1 et CM2 qui visent à mettre les écoles en concurrence (ou au moins à refuser de faire remonter les résultats ).

4. à mettre en échec le dispositif du service minimum d’accueil en déclarant systématiquement leur intention de faire grève quelle que soit leur intention réelle.

Saint Denis, le 27 novembre 2008