Contrôle social et vidéo-surveillance


Actualités

  • Réformes Blanquer, justice sociale : tous et toutes en grève le 14 décembre

    Le climat social est actuellement explosif, et le monde éducatif y a toute sa part :

    la mobilisation des gilets jaunes prend une ampleur inédite. La mobilisation, partie au départ du prix de l’essence, déborde désormais largement ce cadre, et porte des revendications de justice sociale. La fédération SUD éducation appelle les personnels à les rejoindre partout où c’est possible, sur des mots d’ordres de progrès social.
    dans notre secteur, les lycéen-ne-s sont fortement mobilisé-e-s depuis le vendredi 30 novembre. La mobilisation prend de l’ampleur, et SUD éducation appelle les personnels à rejoindre les lycéen-ne-s dans les mobilisations. SUD éducation dénonce sans réserve la violence policière qui met en danger la vie et l’intégrité physique des lycéen-ne-s.
    les réformes Blanquer suscitent un rejet massif de la part des personnels : réforme du lycée et du bac, parcoursup, réforme de la voie professionnelle, suppressions de postes. Les personnels se mobilisent, en différents endroits du territoire.
    dans les universités, la hausse des frais d’inscription des étranger-e-s, qui est non seulement une mesure xénophobe et raciste, mais aussi le signe avant-coureur de la hausse des frais d’inscriptions généralisés, suscite une opposition importante. La mobilisation dans les universités commence aussi à se construire.

    L’heure est venue de se mettre en grève ! Pour SUD éducation, la réponse doit être à la hauteur : toutes et tous en grève, massive, unitaire et prolongée, pour faire plier le gouvernement.

    Les personnels sont couverts dès aujourd’hui par le préavis permanent de SUD éducation. SUD éducation a posé en plus un préavis spécifique à partir du lundi 10 décembre sur les revendications suivantes notamment :

    contre les réformes Blanquer (réforme du bac et du lycée, parcoursup, réforme de la voie professionnelle) ;
    contre la hausse des frais d’inscription à l’université ;
    pour la justice sociale et environnementale ;
    pour la hausse des salaires ;
    contre la répression policière dont font l’objet les lycéen-ne-s.

    SUD éducation appelle l’ensemble des personnels à :

    se mettre en grève reconductible partout où c’est possible dès maintenant, et notamment le 13 décembre avec les lycéen-ne-s et étudiant-e-s
    se mettre massivement en grève le 14 décembre, et contribuer à une grève générale massive
    rejoindre les rassemblements des gilets jaunes partout où c’est possible le 15 décembre, sur les revendications de justice sociale

Articles de cette rubrique

  • Moins de paroles démagogiques, plus de respect pour l’école !

    Encore une réaction scandaleuse et démagogique du ministre : quand "sanctuarisation" rime surtout avec prison...
    Après l’agression à Toulouse, vendredi 15 mai 2009, d’une collègue qui a été poignardée par un élève de 5ème, M. Darcos, dans un grand bruissement médiatique, déclare que la solution est (...)

  • "Base élève" ou le contrôle social informatisé dès la primaire

    Sud éducation 78 a signé et soutient la diffusion de cette pétition, mise en ligne à l’initiative du CORRESO (Collectif Rennais de Résistance Sociale), le 22/01/2008. Il est grand temps de sortir du tout "Big Brother" et de ré-humaniser les rapports sociaux, notamment dans le domaine de l’Education. (...)

  • Quand les caméras sapent l’éducation

    1 |

    A Mantes-la-Jolie (78), l’APAVE (consultants en sécurité) n’a pas hésité à proposer l’installation d’une centaine de caméras à la direction du lycée Jean Rostand, qui avait fait voter à marche forcée le principe de caméras en CA contre l’avis des profs. Seule la publication de l’info dans la presse(1), suite (...)

  • Et les big brothers de l’année sont...

    Vendredi a eu lieu la remise des prix aux meilleurs représentants de la surveillance en tout genre.
    Il y avait du beau monde vendredi au centre culturel la Clef à Paris. Des journalistes, des avocats, des internautes, des téléchargeurs angoissés ou blasés, des ex-gauchos, des néo-tiers-mondistes, (...)