Sud éducation Yvelines (78)

Actualités

  • Votons SUD Éducation aux élections professionnelles du 29 novembre au 6 décembre 2018

  • Limay / Rencontre 23 nov. Philippe Meirieu & Grégory Chambat

    “Rencontres l’école se livre”, 19 h 00
    à la librairie La Nouvelle réserve, 5, rue du Maréchal Foch, 78520 Limay. (Réservation obligatoire)

    Écoles alternatives, neurosciences, bonnes vieilles méthodes, rhétorique réac-publicaine... ... Quelle riposte ?

    Chaque gouvernement charrie avec lui son lot de remèdes­ miracles pour réformer l’École : dédoublement des classes, méthode syllabique, semaine de quatre jours, réforme du baccalauréat, rétablissement de l’autorité, etc.
    Pêle-mêle, on invoque les neurosciences et les évaluations internationales, le bon sens de Descartes et la péda­go­gie de Maria Montessori.
    Les partisans du retour à l’autorité, de la dictée et du port de la blouse et, d’autre part, les militants des « écoles alternatives » et du développement naturel de l’enfant, ont actuellement le vent en poupe. Ils jouissent des faveurs des médias, avides de flatter l’opinion, et d’attaquer leur ennemi commun, l’école publique.
    Afin d’y voir plus clair, nous nous demanderons : quels enfants voulons-nous former ? Pour quel monde ? Et comment faire en sorte que l’École de la République tienne sa promesse de justice et de solidarité ?

    Militant engagé pour une école plus juste et capable de faire face aux défis de demain, Philippe Meirieu est professeur émérite en sciences de l’éducation à l’université Lumière-Lyon-2 et auteur de nombreux ouvrages, notamment Le Plaisir d’apprendre (Autrement, 2014) et Lettre à un jeune professeur (ESF sciences humaines, 2016).

    Professeur à Mantes-la-Ville, militant syndicaliste, Grégory Chambat est membre du collectif pédagogique du Mantois Panser l’école. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont L’École des réac-publicains, la pédagogie noire du FN et des néo-conservateurs (Libertalia, 2016). Il co-signe avec Alain Chevarin De Montessori aux neurosciences, offensives contre l’école du commun, (N’Autre école, 2018).

  • 15 janvier : stage syndical et pédagogique "Collectifs en résistances", construire des outils syndicaux et pédagogiques pour une autre école et une autre société


    Stage ouvert à toutes et tous - mardi 15 janvier à partir de 9 heures à la librairie la Nouvelle Réserve (Limay)
    Inscription obligatoire à sudeducation78@ouvaton.org

    Pour les modalités d’inscription, voir ci-dessous...
    ça résiste... !

    Travailler et militer dans une école de plus en plus libérale et autoritaire ?

    Pour mettre au pas les personnels, ce sont toujours les mêmes vieilles méthodes qui res­sortent des tiroirs : casser les statuts, développer la précarité et le management à l’école afin de transformer les professionnels en simples exécutants dociles et corvéables…
    Il s’agit de renforcer le tri social et formater les élèves pour le marché du travail, d’imposer un modèle pédagogique unique, à coups de neurosciences et de bonnes vieilles recettes d’antan… Les personnels et les élèves sont sommés de se mettre en rang et au garde à vous.
    Alors, quand ça résiste…
    on résiste !

    En 2017-2018, les rencontres syndicales et pédagogiques autour de l’idée de « collectif », ont enclenché une dynamique sur le département… Pour prolonger ces échanges, les stagiaires et Sud éducation 78 vous proposent une nouvelle série de rencontres intitulées « Collectifs en résistances ».
    À partir de notre quotidien et de nos expériences mais aussi de contributions de militant·e·s, de péda­gogues, de chercheur·e·s… nous questionnerons ce qui fait obstacle à nos pratiques collectives et nous tenterons d’ouvrir de possibles voies de résistance et d’émancipation…

    Informations pratiques

    Le stage se déroulera de 9 heures à 16 h 30 à Limay.
    Il est indispensable de déposer sa demande d’autorisation d’absence un mois avant (soit le 15 décembre 2018) et de prévenir le syndicat de sa participation (sudeducation78@ouvaton.org)
    Cette journée, consacrée à la question de « Comment construire des outils syndicaux et pédagogiques pour une autre école et une autre société » alternera les temps de conférence d’intervenant.e.s, des moments de réflexion, d’échanges et de production entre les stagiaires… mais aussi de convivialité !
    Nous invitons déjà les stagiaires à apporter des documents, des ressources, des témoignages pour alimenter cette rencontre…
    Pour recevoir le programme complet et les détails de la journée, contactez le syndicat par mail.

    Le droit à la formation syndicale…

    Chaque fonctionnaire ou agent·e non-titulaire, syndiqué·e ou non, peut bénéficier de 12 jours de congé pour formation syndicale par an (année scolaire), fractionnables à volonté (une journée minimum).
    La demande doit être faite au plus tard un mois avant le stage, par la voie hiérarchique, auprès de l’autorité compétente (recteur, inspecteur d’Académie…). Sans réponse au plus tard le quinzième jour qui précède le stage, le congé pour formation est répu­té accordé. Les exceptionnels refus doivent être précisément motivés par de strictes nécessités de service, et communiqués à la commission administrative paritaire.

    Modèle de courrier de demande de stage de formation syndicale

    NOM : ....................
    Prénom : ...............
    Fonction : .............. Établissement/école : .............................................
    À Monsieur le Recteur (second degré) ou l’Inspecteur d’Académie (premier degré)
    sous couvert du chef d’établissement, ou de l’ICC
    À......, le ........................
    Madame, Monsieur,
    En application de la loi n° 82-997 du 23 novembre 1982 et du décret n° 84-474 du 15 juin 1984 relatif aux congés de formation syndicale dans la fonction publique d’État, je demande à bénéficier d’un congé pour formation syndicale d’une journée, en vue de participer à la session de formation syndicale qui se déroulera le mardi 15 janvier 2019 à Limay, sous l’égide du Centre d’Étude et de Formation Interprofessionnel Solidaires (CEFI Solidaires), 144 boulevard de la Villette 75019 Paris.
    Signature

Derniers articles

  • NON, l’extrême-droite n’est pas acceptée dans le Mantois !

    Nous avons réussi notre pari : s’opposer publiquement au meeting de l’extrême-droite Rassemblement National, ce dimanche 23 septembre à Mantes la Ville, à l’appel des organisations Solidaires Yvelines, UL CGT de Mantes, FSU 78, Attac Nord 78, CRIC, EELV, FI Mantois, Front social 78, MJCF 78, Nous (...)

  • Extrême(s) droite(s) contre l’éducation - Un 4 pages intersyndical

    Dans le prolongement du stage Extrême(s) droite(s) contre l’éducation (Bourse du travail de Saint-Denis, mai 2016), les organisations à l’initiative de cette rencontre ont rédigé un argumentaire de 4 pages contre l’offensive des extrêmes droite sur l’école... Vous pouvez télécharger le.pdf qui se trouve (...)

  • Idées d’Extrême droite = Danger pour vos intérêts

    Idées d’Extrême droite = Danger pour vos intérêts
    Marine le Pen vient pour sa fête du drapeau à Mantes la Ville, seule municipalité de la Région Île-de-France gérée par un maire d’extrême droite. Les organisations syndicales UL CGT de Mantes, Solidaires Yvelines et FSU 78 ont décidé en intersyndicale (...)